collage

La vie et la lumière

"La vocation de l'artiste est d'envoyer de la lumière dans le cœur humain." George Sand  La vie la lumiere

 

le fauteuil anglais

Le fauteuil anglaisacrylique collage 40x40

 

Lire la suite

Vos pinceaux

 

Pinceaux et brosses


 A la première utilisation, toujours les laver à l’eau savonneuse tiède pour enlever le vernis de protection et les assouplir

Avec de la peinture acrylique, pendant le travail ne laisser pas vos pinceaux à l'air, ils séchent trés vite et après utilisation, les laisser tremper dans le pot d'eau, 

Si vos brosses ont séché : 

laissez tremper les brosses plusieurs minutes dans de l’eau chaudes. puis bien les lavez au savon de Marseille et rinçez, essuyez 

mais si l'état des brosses est grave, essayez les faire tremper plusieurs minutes dans du vinaigre d’alcool bouillant, suivi d’un lavage au savon et d’un rinçage, essuyage

sinon jetez-les imagespinceaux.jpeg

 Avec de la peinture à l'huile, lavez au withe spirit savonnez et rincez

aquarelle

le-canal-en-ete.jpg Le charme particulier de l’aquarelle, tient à cette transparence continuelle du papier  Eugène Delacroix

 

Édouard Manet

 

"Je peins ce que je vois,

et non ce qu'il plaît aux autres de voir" 

 Edouard manet       Nature morte aux fleurs

                                                                Edouard Manet

Diderot

Denis Diderot.

Le travail des mains oblige l'esprit à la tranquillité et laisse le champ libre aux mouvements de l'âme.

peindre, peindre

 

" Peindre, peindre. Toujours peindre. Encore peindre.

 Le mieux possible, le vide et le plein,

le léger et le dense, le vivant et le souffle."
Zao Wou Ki

Mot du jour

L’art est une abstraction, c’est le moyen de monter vers Dieu

en faisant comme notre divin Maître, créer.
Paul Gauguin

la lumière

La vie la lumiere    collage

Parfum

 

Acrylique 002

"Parfune de Paris" acrylique sur toile 21x16

 

 

Acrylique 003

 "Eau de parfum" Acrylique sur toile 21x16

 

 

Dernier collage

sans titre,

si vous trouvez un titre à ce collage, laissez un mot 

La danse des papillons

La danse des papillons  images-3.jpeg 

Allongée sur son nénuphar,

Batracine la grenouille se dore au soleil,

Coasse à tous va dès le réveil,

Discours avec ses têtards.

Eléonore, sa voisine, s’étire avec aisance.

Fascinée par la danse des papillons.

Gracieuse ronde de tourbillons

Harmonieuse danse de toutes les nuances.

Irréelles volutes dans la lumière

Jaunes, bleus où oranges

Kakis, roses, blanches ailes d’anges,

Luxuriantes couleurs singulières.

Merveilleux insectes, légers et vaporeux,

Nacrés, dorés et argentés

Orchestrent un ballet.

Passionnées, nos grenouilles ouvrent de grands yeux,

Quelle liesse autour de la mare aux nénuphars

Ramdam, Tintamarre et pagaille.

Soudain, notre grenouille Batracine tressaille,

Terreur, de tous cotés, au milieu des fêtards,

Ubuesque affolement, quand arrive le jeune Dédé,

Voisin de la mare, pratiquant la pêche au

Wading au milieu de l’eau tiède,  bordée de beaux

 Xéranthèmes blancs, roses et pourpres, et des

Yèbles, aux fleurs blanches, dégageant au

Zénith, un parfum ensorcelant et chaud. 

 

 MAS

L'araignée

 

Imagesaraignee

Une araignée légère et gracile,

Tisse minutieusement mais avec ardeur

Sa toile régulière et fragile

Entre les branches d’un saule pleureur.

 

Un moucheron se prend au piège

De ce filet translucide.

L’araignée alertée, l’assiège,

Le goutte et le trucide.

 

Sur les lieux du combat

La tricoteuse effrénée,

Remaille les dégâts

Et retourne se balancer

 

Sur la toile transparente

Qui au soleil scintille

De mille couleurs chatoyantes

Au gré des vents dociles. 

 

MAS (97 revue et corrigé 2008)

laissez parler les p'tits papiers

Les p'tits papiers


Laissez parler les p'tits papiers
A l'occasion
Papier chiffon
Puissent-ils un soir Papier buvard
Vous consoler

Laisser brûler les p'tits papiers
Papier de riz
Ou d'Arménie
Qu'un soir ils puissent papier maïs
Vous réchauffer

Un peu d'amour
Papier velours
Et d'esthétique
Papier musique
C'est du chagrin papier dessin
Avant longtemps

Laissez glisser
Papier glacé
Les sentiments
Papier collant

Ça impressionne
Papier carbone
Mais c'est du vent

Machin Machine
Papier machine
Faut pas s'leurrer
Papier doré
Celui qu'y touche Papier tue-mouches
Est moitié fou

C'est pas brillant
Papier d'argent
C'est pas donné
Papier-monnaie
Ou l'on en meurt Papier à fleurs
Ou l'on s'en fout

Laissez parler les p'tits papiers
A l'occasion
Papier chiffon
Puissent-ils un soir Papier buvard
Vous consoler

Laisser brûler les p'tits papiers
Papier de riz
Ou d'Arménie
Qu'un soir ils puissent papier maïs
Vous réchauffer

Chantés par REGINE
Paroles de Serge Gainsbourg 1965

 

matière papier

 

J'aime ta texture papier
Ta matière papier
Ta souplesse papier
J'aime quand pour moi tu plies

Alors je t' entends murmurer
Jolis papiers dans mes mains qui se froissent
Jolis papier que je déchire
Que j'aime, ta chanson papier

C'est quand même fou l'effet
L'effet que ça fait
De pouvoir jouer
Ainsi ta matière et ta texture

Bande de papier,  tu ne fais

 Rien qu'à m'énerver
Rien qu'à refuser
De vouloir coller

Matière papier
Que j'aime ta matière papier

L'art sans philosopher
C'est comme le papier
Le papier collé
Le papier mâché

Mais que veux-tu que j'y fasse
Tes couleurs sont éphémères
Matière  papier
Mais que j'aime ta texture papier

Et enfin, c'est terminé
Pour tout fignoler
Le papier mâché
On attend que ça sèche

Matière papier
Que j'aime ta texture papier
Matière papier
Que j'aime ta texture papier


Texte "Couleur café de Gainsbourg" revisité à ma façon

Journaux-20-20Journaux_01.jpg

 

×