La danse des papillons

 

La danse des papillons  

 

Allongée sur son nénuphar,

Batracine la grenouille se dore au soleil,

Coasse à tous va dès le réveil,

Discours avec ses têtards.

Eléonore, sa voisine, s’étire avec aisance.

Fascinée par la danse des papillons.

Gracieuse ronde de tourbillons

Harmonieuse danse de toutes les nuances.

Irréelles volutes dans la lumière

Jaunes, bleus où oranges

Kakis, roses, blanches ailes d’anges,

Luxuriantes couleurs singulières.

Merveilleux insectes, légers et vaporeux,

Nacrés, dorés et argentés

Orchestrent un ballet.

Passionnées, nos grenouilles ouvrent de grands yeux,

Quelle liesse autour de la mare aux nénuphars

Ramdam, Tintamarre et pagaille.

Soudain, notre grenouille Batracine tressaille,

Terreur, de tous cotés, au milieu des fêtards,

Ubuesque affolement, quand arrive le jeune Dédé,

Voisin de la mare, pratiquant la pêche au

Wading au milieu de l’eau tiède,  bordée de beaux

 Xéranthèmes blancs, roses et pourpres, et des

Yèbles, aux fleurs blanches, dégageant au

Zénith, un parfum ensorcelant et chaud. 

 

 MAS

mots poème

×