Quelles techniques choisir ? Acrylique, aquarelle ou pastel

Technique acrylique,

 supports et outils:  tube-acrylique.jpg  Ma minette

La peinture acrylique pour artiste diluable à l’eau a été inventée au milieu du XXe siècle vers 1950 par des chimistes de l’Institut National Polytechnique de Mexico et mise au point en 1963 par la marque Liquitex et a été immédiatement utilisée par les peintres (Andy Warhol, David Hockney).

Elle apparaît en Europe dans les années 1965 rapporté par l’artiste Pierre Alechinskyl qui l’a découvre à New York en 1965.

La peinture acrylique est constituée de deux éléments : 
220px-pyrrole-red-dab.jpg

Les pigments : similaires à ceux de la peinture à l’huile, d’origine minérale, organique ou synthétiques.

Le liant : une émulsion d’eau et de résine acrylique ou polymère.

Beaucoup d’effets sont possibles avec la peinture acrylique. D’où un grand éventail de médiums .

Les médiums facilitent l’application (médiums polyvalents), certains modifient le rendu (brillant ou satiné) ou la texture. D’autres permettent la réalisation de glacis, les additifs regroupent des fluidifiants ou agent d’étalement, des épaississants, des retardateurs de séchage mais aussi des médiums filants et des médiums de lissage (pour effets marbrés, coulures, fondus). Les pâtes de structure constituées de liant acrylique et d’une charge (poudre de pierre ponce) permettent d’augmenter le volume de la peinture et donc de créer des empâtements et autres effets de texture. La peinture acrylique se décline sous différentes formes, tubes 20, 40 et 120 ml Pots de 250, 500 ml et 1kg, ... 

La principale qualité de la peinture acrylique est sa docilité : dilution à l’eau, miscibilité, mélanges faciles à préparer, facilité d’application, pinceaux, couteaux, éponge ... accroche sur presque tous supports, faible odeur. Elle a l’avantage de sécher très vite, ce qui permet de travailler plus rapidement les différentes couches mais aussi d’être très solide et indélébile..

Une peinture acrylique sèche vite et ne pourra être nettoyée qu’avec des solvants puissants. 
aliqb1.jpg

Sur du tissu nettoyer immédiatement l’acrylique avec de l’eau froide avec du savon (type savon de Marseille), ne laissez pas trainer vos pinceaux ils sèchent immédiatement, au besoin prévoyez deux pots d’eau et gardez-les dans l’eau au fur et à mesure de l’avancement du tableau.. Nettoyer les pinceaux ayant séchés avec de l’acétone

Les supports : comme on l’a vu l’acrylique s"accroche sur tous supports.

Le papier spécial acrylique existe en bloc ou en feuilles volantes : épais (400 g/m2) et grain fin.

Le bois en médium, contre plaqué, aggloméré, le verre, le métal ...

La toile sur châssis prête à l’emploi existe en différents formats, et en différentes matières. Toile de lin : finesse, résistance à l’humidité... c’est une toile d’excellente qualité, mais plus onéreuse ! Toile de coton : plus abordable, elle est toutefois moins résistante que la toile de lin . Toile de chanvre : ses fibres sont plus grossières que celles du coton, mais plus résistantes et durables.

Aussi sur d’autres support, murs, objets,...

Les pinceaux : Brosses à manches longs ou courts, plates ou rondes, en éventails, en poils nylons ou synthétiques, évitez les pinceaux aquarelle trops fragiles et coûteux. 
pinceaux-acrylique.jpg





 

Technique aquarelle,

papier et outils : godets.jpg     Jackson-vendu
Les couleurs : L'aquarelle est constituée de pigments d'origine minérale ou organique, de gomme arabique (liant) et d'un peu de glycérine. On la trouve dans le commerce sous différentes formes et elle se travaille à l'eau.
Les godets : petites pastilles (rectangulaires ou rondes) de matière sèche, c'est le conditionnement le plus répandu et le plus adaptés à la pratique de l'aquarelle en extérieur et pour de petites surfaces.
On les trouve à l'unité et sous forme de boite-palette présentant un couvercle divisé pour le mélange des couleurs. (c'est l 'aquarelle dont je me sert)
Les tubes. plus adaptée pour travailler sur de grandes surfaces et moins chère, elle peût être utilisé pour recharger vos godets en la laissant sécher
Les crayons aquarellables peuvent être utilisés sec, comme des crayons ordinaires pour donner des détails fermes et précis. En humidifiant avec le pinceau, on pourra partiellement étaler la couleur.
Les encres aquarellables sont plus lumineuses et plutôt utilisées par les graphistes. 

Papier Aquarelle : Ces papiers ont un envers et un endroit : en effet une seule face est apprêtée pour la peinture. Pour reconnaitre le bon côté, la marque des fabricants est imprimée en relief ou en filigrane dans un coin du papier. On peint sur l'endroit.

Parmi les qualités professionnelles, vous trouverez 3 textures différentes:

  • Papier à grain fin : il présente une surface lisse adaptée au dessin, à l'encre et aux grands lavis.
  • Papier à grain moyen : il offre une rugosité intermédiaire.
  • Papier à gros grain, torchon ou rugueux : il présente une texture rugueuse accentuée, qui influence le dépôt des pigments.

grainfin.jpg  graingros.jpg  grainmoy.jpg

Le papier pour l'aquarelle doit être assez épais pour avoir une bonne tenue à l'humidification (éviter le gondolement excessif du papier). Il est d'usage pour l'aquarelle d'employer un papier d'un grammage d'au moins 300 g/m. Le grammage représente le poids ou l'épaisseur du papier, il est exprimé en gramme par mètre carré. Ainsi plus le grammage est élevé, plus le papier est épais. Un papier de luxe, vélin ou vergé, obtenu à partir de pâte à papier renfermant une quantité de chiffon.
On trouve aussi des papiers de fabrication artisanale reconnaissables à leurs bords irréguliers et à leurs tailles légérement imprésises. composé de 100% de pâte de chiffons et appelé "pur chiffon " et le plus souvent fabriqué sur des tables rondes ou à la main. Ils sont de qualité supérieure et plus chers.  
papirreg.jpg
 

 pttgris.jpg   martre.jpg

  • Les pinceaux : en poils naturels fins (du type martre, mangouste), en poils de petit gris (écureuil) et en poil de poney sont particulièrement adaptés à l'aquarelle.
  • Le pinceau en poil de martre, d'une grande souplesse est idéal pour peindre à l'aquarelle. C'est leplus cher, mais on trouve des pinceaux mélangeant martre et poils synthétiques moins onéreux,
  • Le pinceau en poils de poney beaucoup moins chers est bien adapté à l'aquarelle.
  • Le pinceau en poils de petit gris (écureuil) est particulièrement adapté à l'aquarelle. Ses poils sont très fins et offrent de grandes qualités d'absorption et de souplesse. De forme ronde, il présente un renflement se comportant comme réservoir et offre ainsi une capillarité parfaite. Sa pointe souple et effilée est utilisée pour les détails et les lignes. C'est un bon rapport "qualité/prix".
  • Les pinceaux chinois ou japonais utilisent aussi des poils naturels fins (chèvre, loup...) Ils possèdent une bonne qualité de capillarité et de souplesse mais montés sur un manche en bambou sans virole, ils sont plus fragiles et ont tendance à perdre leurs poils.

Technique pastel :

papier et outils

craies-de-pastel.jpg

setter.jpg
Histoire du Pastel : Le procédé employé par les artistes de la préhistoire pour réaliser les peintures rupestres, de couleurs rouge( terre) ou noire (suie) bien que rudimentaire, est très proche de la technique actuelle.  lascaux.jpg

 
LE PASTEL ou pastel des teinturiers plante-pastel.jpg  est une plante herbacée une plante bisannuelle de la famille des Brassicacées ou crucifères, appelée aussi guède. Le pastel était jadis cultivé en Europe pour ses feuilles, dont on tirait un colorant bleu, Après teinture des étoffes dans les bains, il demeurait en surface une mousse colorée dénommée «fleuré de pastels». on eu l’idée de teindre de la craie naturelle blanche avec ces «déchets» ce qui donna naissance à des craies bleues plus ou moins colorés en fonction de la concentration du fleuré de pastel. Ainsi la plante aurai donnée son nom au batonnet coloré ,solidifié à l’aide d’un liant, Le mot pastel tire vraisemblablement ses origines du mot italien “pasta” qui signifie pâte.
En fonction du pourcentage de liant (ou agglomérat) utilisé on obtient des pastels de dureté variable : le pastel sec (tendres ou durs) des pastels gras, présentés sous forme de bâton carré ou cylindrique.

  • Les bâtonnets de pastel sont composés : 
  • de pigments pour la couleur, minéraux (ocres, terre de Sienne), organiques (sépia, phtalocyanines, azoïques) ​végétaux (pastel des teinturiers (Isatis tinctoria), qui est en général de la craie ou du plâtre et qui sert à donner sa texture du pastel ;
  • d’une charge et d’un liant qui assure la cohérence et conditionne la dureté du bâtonnet. Il s’agit de gomme arabique pour les pastels secs, et d’huile ou de cire pour les pastels gras.

Le pastel connaît son âge d’or pendant le XVIIe siècle, où ses couleurs franches et son aptitude à imiter fidèlement les tissus, les textures et les lumières le rendent indissociable de l’art du portrait.. Le pastel, symbole de la grâce de l’Ancien régime, tombe en désuétude peu après la Révolution au profit du néo-classicisme et de la peinture à l’huile, mais le pastel retrouve peu à peu sa place dans le monde artistique, il continu à être utilisé par les artistes. Mais dans l’industrie il fut remplacé petit à petit par l’indigo et par des produits de synthèse.

L’usage du pastel est lié a son support, : le papier : de part sa nature poudreuse le pastel nécessite des supports qui accrochent le pigment et les papiers chiffons peu encollés du XVI et XVII ème siècle vont répondre à cette exigence. puis au fil du temps les papiers vont se diversifiés on trouve aujourd’hui : 

  • des papiers de fort grammage pour une bonne accroche. ce papier à deux faces une face lisse ert une rugeuse, pour le pastel j’emploi la face rugueuse pus acrochante
  • des papiers préparés tels le papier velours à la surface très douce.
  • les pastel card à la surface plus rêche de différent coloris

Images 2 2 La couleur du fond est d’une importance fondamentale et les papiers pastels sont proposés en différentes teintes. La couleur du fond dépend du sujet : elle sera choisie selon le principe des complémentaires, ou par contraste, des couleurs chaudes sur un fond foncé et des couleurs froides sur un fond clair.

Pendant le travail glisser une feuille de papier calque ou une feuille cristal entre votre avant beras et le dessin pour le protéger des bavures et salissures.
.Le dessin au pastel est fragile, le protéger avec du fixatif sous forme de spray spray.jpg*


*Personnellement je me sers de laque à cheveux "fixation forte" beaucoup moins chère et tout aussi efficace, une fois fini et fixé, j’entrepose mes pastels dans le carton à dessin, separés par une feuille de papier de soie ou de papier calque

 

Histoire de matières et de supports

Le terme peinture désigne la matière et la technique consistant à appliquer une couleur sur diférentes surfaces, telle que le papier, la toile, le bois,e le verre, le béton et bien d'autre supports.

- Dans un sens artistique, Images 6le terme «peinture» signifie : la combinaison de la composition, d'un dessin et de la couleur qui lui est appliqué dans des considérations esthétiques. La peinture est le moyen pour l'artiste peintre de représenter une expression personnelle sur des sujets aussi variés qu'il existe d'artistes. C'est donc une forme d'art. La peinture peut être naturaliste, figurative ou abstraite. Elle peut avoir un contenu narratif, descriptif, symbolique, spirituel, ou philosophique.


Dans un sens plus technique,  image-2.jpeg  le terme "peinture", c'est aussi la technique industrielle pour décorer et protéger des batiments (murs, volets)... des objets (meubles, voitures)...

En France, les plus anciennes peintures artistiques connues à ce jour se trouvent dans la grotte Chauvet, en Ardéche, elles datents d' environ trente-six mille ans. Gravées et peintes avec de l'ocre rouge et un colorant noir (suie), elles représentent surtout des animaux (chevaux, rhinocéros, lions, buffles) et des hommes.  Telecharger 1  On trouve d'autres exemples de peinture rupestre partout dans le monde, en France, en Espagne, au Portugal, en Chine, en Australie, etc.


Dans les cultures occidentales, la peinture à l'huile et l'aquarelle sont les médium les plus connus,

Dans les pays orientaux, c'est l'encre noire ou colorée qui a toujours prédominé.

En 1929 apparue la première photographie, les procédés photographiques s'étant améliorés. dans la seconde moitié du XIXe siècle, la photographie devenant de plus en plus répandue, la peinture perd son rôle historique qui était de représenter des portraits, des scènes observables de la vie quotidienne et des paysages.

L'art moderne et contemporain marquent une évolution de la peinture, qui est passée d'un rôle traditionnellement historique et documentaire à celui de concept.

Au cours du XXe siècle sont apparus de nouveaux mouvements artistiques qui désignent des approches techniques ou visuelles communes à différents artistes comme l'impressionnisme, le post-impressionnisme, le fauvisme, l'expressionnisme, le cubisme, le dadaïsme, les Nabis et le romantisme qui ont profondément changé la perception de la peinture.

Le support est la matière ou l'objet sur le quel on peint  

La toile sur châssis ichassis.jpeg  est le support de peinture le plus courrant, pour l'huile, l'acrylique et les techniques mixtes.

Le châssis est composé d'un cadre de lattes de bois de différents formats (restangulaires, carrés, ronds...) et d'une toile (coton, lin, ...) fixée et tendue sur le pourtour.  


 
Les murs, des temples (églises, pagodes…), d'habitations (graffiti, trompe l'oeil), des monuments... murs.jpeg

Le bois support pictural qui remontent à l'Égypte de l'Ancien Empire et à l'art roman, voit son essor au Moyen Âge. Le plus célèbre des tableaux, "la Joconde de Léonard de Vinci", est peint à l’huile sur panneau de bois  joconde.jpeg

Le papier pour l'aquarelle, la gouache, les crayons ..., Le plus anciens papier est le papyrus que l'on trouve en l'Égypte et en Chine, il sera remplacer par le parchemin puis deviendra du papier à la fin du Moyen Âge et permettra la diffusion plus facile et rapide d'écrits et de peinture.

Le tissu peint apparaît dans les arts religieux, les arts de la table et le linge de maison... L'histoire de l'impression textile commence en Inde (peut-être 2000 ans avant notre ère), des artisans indiens se transmettent de générations en générations les secrets de l'art de décorer les toiles de coton. Les processus de fabrication reposent sur l'utilisation de mordants, sels métalliques qui, appliqués sur la toile ont la propriété de fixer les colorants de teinture. Cette maîtrise des procédés chimiques donne naissance à une palette de couleurs riches et brillantes, où dominent les rouges de garance et les bleus de l'indigo

La porcelaine fait partie des arts du feu, les différents pigments et matières n'apparaissent qu'après cuissons à hautes températures dans un four. La peinture sur porcelaine est un art chinois qui a commencé sous la dynastie des T'ang. Marco Polo ramene de chine une céramique fine et translucide inconnue en Occident. A la Renaissance, de magnifiques porcelaines arrivent en Europe par les voies maritimes, l'Europe ne connait que la poterie à base d'argile et la faïence et souhaite rivaliser avec la porcelaine orientale et son merveilleux émail translucide tant apprécié des rois, C'est sur la porcelaine tendre que sont nés les premiers décors polychromes à la fin du XVII ème siècle. Ce furent d'abord des imitations inspirées par les décors orientaux, chinois, japonais. porcelaine

Le verre, comme support des vitraux,  consiste à assembler des pièces de verres colorées et à les peindre pour compléter et préciser le dessin (visages, mains). La peinture sur verre inversé s'exécute sur le dos du verre, en inversant le modèle. Le vitrail en tant qu’élément coloré et figuratif existait déjà à l’époque mérovingienne et carolingienne dans les édifices chrétiens. Les plus anciens vitraux actuellement visibles datent de 1100 et se trouvent dans la cathédrale d’Augsbourg en Allemagne. Au XIIe siècle le vitrail commence se développe avec la constructions des nombreuses églises dans toute l’Europe.

Il existe de nombreux autres supports  : 

Routes "signalisation",
Corps humains "tatouage", body painting, tatou.jpeg ,Images 4 2

Voitures peintes "tuning"... Voiture tuning 

×